En cure thermale pour oublier l'arthrose Geneviève : "Après une semaine, j'ai déjà plus confiance en moi"

 

Geneviève souffre de gonarthrose, l'arthrose qui s'attaque à l'articulation du genou. Lorsque nous l'avons interviewée, elle achevait sa première semaine de cure à Aix-les-Bains. Elle nous a alors expliqué son quotidien en cure et son ressenti, après ces premiers jours de soins.

la cure peut aider assez rapidement à retrouver une assurance dans les
La cure peut aider assez rapidement à retrouver une assurance dans les mouvements du quotidien : la marche devient plus facile, la promenade plus agréable. © Monkey Business - Fotolia.com

"Je souffre d'arthrose depuis une dizaine d'années. D'habitude, je prends des anti-inflammatoires. J'ai aussi fait des infiltrations, qui me soulagent pendant trois à quatre mois. C'est le médecin qui m'a proposé d'aller en cure et c'est moi qui ai repéré celle-ci, où les soins sont associés à de la rééducation (la cure "Mieux bouger", ndlr). J'en avais entendu parler de façon positive.

Pendant la journée, j'alterne les activités. Il y a les soins, mais aussi la rééducation et des ateliers variés de sophrologie, qi gong ou même équilibre. Pendant mon temps libre, je peux aller à la piscine ou me détendre.

Après une semaine de traitement, je peux déjà dire que je sens vraiment la différence. C'est beaucoup plus supportable au niveau de la souffrance : je n'ai plus cette douleur lancinante qui m'empêche de bouger. Avant, je montais trois marches d'escalier et j'avais mal. Ce n'est plus le cas et je ne prends plus l'ascenseur ! Même chose pour mon dos qui me fait souffrir d'habitude la nuit : il ne me réveille plus et je suis donc plus reposée.

"Je n'ai plus besoin de prendre l'ascenseur !"

Les ateliers ont également permis d'assouplir mes articulations. Mais surtout, j'ai repris confiance en moi, je suis beaucoup plus sûre dans mes mouvements, cela va beaucoup m'aider au quotidien. J'ai atteint le but que je recherchais : pouvoir redémarrer à zéro, en ce début de retraite que je souhaite active.

On m'a dit que les effets de la cure pouvaient durer un an. J'espère que ce sera le cas, sinon je reprendre des médicaments jusqu'à la prochaine cure. Quoi qu'il en soit, je compte bien revenir ici, je suis très heureuse de ces premiers résultats."

 

Sommaire