Les bons gestes pour soulager mon dos Douleurs lombaires : les plus fréquentes

une mauvaise posture ou un mouvement inhabituel peuvent entraîner des douleurs
Une mauvaise posture ou un mouvement inhabituel peuvent entraîner des douleurs lombaires. © liping dong - Fotolia.com

Quand on a mal au dos c'est souvent dans le bas, au niveau de la courbure des reins. Pourtant ce ne sont pas les reins qui sont en cause comme on l'entend parfois, ce sont les vertèbres du bas de la colonne vertébrale.

Ces douleurs lombaires touchent 4 personnes sur 5 au cours de leur vie. C'est la seconde cause d'arrêt maladie, chez les moins de 45 ans, après le rhume classique. Plus on vieillit, plus l'incidence de la lombalgie augmente : elle concerne la moitié des personnes de plus de 60 ans.

Ces vertèbres, qui se situent entre le sacrum et les vertèbres dorsales, sont appelées vertèbres lombaires. Nous en avons 5 au total. Elles sont suffisamment massives et peu mobiles latéralement pour supporter une bonne partie du poids du corps. Elles subissent d'ailleurs de lourdes contraintes au quotidien.

Pour mieux supporter ces contraintes du quotidien, le dos doit être souple et musclé. Plus il est entretenu, plus il est mobile, plus il est armé contre les mauvaises postures et les mouvements inhabituels.

Des causes variées

Une des causes les plus fréquentes de la lombalgie, ce sont les élongations et les entorses des muscles et des ligaments de la colonne vertébrale. Cela peut se produire si vous portez une charge trop lourde ou que vous faites un geste inhabituel ou encore après avoir fait du sport. En particulier, lorsqu'un disque vertérbal se coince brusquement entre deux vertèbres, par exemple lorsqu'on porte un objet trop lourd, il peut se fissurer et entraîner une forte douleur, voire une hernie.

Les mauvaises postures, le surpoids, la fatigue sont aussi des causes fréquentes de douleurs lombaires.

L'arthrose (détérioration du cartilage qui protège les articulations) et l'ostéoporose (diminution de la densité osseuse avec risque de fracture vertébrale) peuvent également causer des lombalgies. La spondylarthrite ankylosante peut aussi être responsable de raideurs et de douleurs lombaires.

 

Douleur / Lombalgie