L'ostéoporose, comment vivre avec Se muscler en douceur par le yoga

La pratique régulière d'exercices physiques accompagnés d'impacts intenses au sol (tels que la course à pieds, les steps) et d'efforts brefs mais répétés sur les articulations (gymnastique, danse rythmique) peuvent être conseillés pour ralentir la perte osseuse. Le rythme d'une heure trois fois par semaine apparaît optimal.

Il va de soi qu'à partir d'un certain âge, la pratique de l'exercice physique devient difficile. Lorsque la personne peine à se mouvoir ou à se lever, il est préférable de privilégier des exercices plus doux, lents, qui n'aideront pas à contrer les effets de l'ostéoporose, mais qui permettront d'améliorer l'équilibre, la posture, de maintenir la masse musculaire, et donc de diminuer les chutes, ainsi que d'aider à se relever.

La gymnastique douce, le Tai-chi, le yoga, mais aussi le qi-gong peuvent être pratiqués à tout âge et sont en plus particulièrement accessibles aux personnes qui n'ont pas l'habitude de faire de l'exercice régulièrement.

La natation n'est pas recommandée pour le renforcement osseux (car pas d'impacts sur les articulations lorsque l'on est dans l'eau) et est donc uniquement conseillée pour assouplir le corps.

Sommaire