Les députés souhaitent interdire le parabène et les phtalates

Le résultat du vote a pris tout le monde de court hier. Suite à une proposition du Nouveau centre, les députés se sont prononcés hier pour une interdiction des parabènes, phtalates et autres perturbateurs endocriniens, contre l'avis de l'UMP et du gouvernement.

Les députés souhaitent interdire le parabène et les phtalates
© Ariwasabi-Fotolia.com

Les premiers se trouvent essentiellement dans les produits cosmétiques et sont suspectés d'augmenter les risques de cancer du sein ainsi que l'infertilité masculine. Quant aux phtalates, déjà interdits dans les jouets pour enfants, on les trouve, entre autres, dans les emballages en plastiques, les adhésifs, les vernis à ongles ou encore certaines peintures. Des études ont montré des effets délétères sur la mise en place du système reproducteur masculin.

Pour que ces produits soient définitivement bannis du sol français, il faudra que le Sénat valide à son tour la décision. Ce qui n'est pas impossible dans la mesure où c'est lui qui avait suggéré la loi interdisant le Bisphénol A dans les biberons. Mais il faudra compter avec l'opposition de la majorité : le ministre de la Santé Xavier Bertrand avait stipulé en avril qu'avant de prendre une décision, il souhaitait attendre les résultats de plusieurs expertises, dont les conclusions devraient être rendues fin 2011 et courant 2012.

Pour en savoir plus, lire notre dossier 10 polluants dans votre intérieur.