Vague de froid : les précautions à prendre

Vague de froid sur une grande partie de la France, avec des températures ressenties allant jusqu'à -18°C. Rappel des gestes à adopter pour protéger la santé des plus fragiles.

Vague de froid : les précautions à prendre
© auremar-Fotolia.com

Météo France prévoit pour les jours à venir une vague de froid très importante qui va toucher une grande partie de la France, tout particulièrement ce jeudi 17 janvier. Les températures ressenties pourront aller de -10°C à -18°C. Quelques départements seront même en situation de "froid extrême" avec des températures ressenties inférieures à -18°C par exemple à Saint-Flour, Langogne, Pontarlier, Gap et Chamonix. La Direction générale de la santé rappelle dans un communiqué les principales mesures à adopter pour prévenir les conséquences du froid sur la santé, notamment pour les populations vulnérables (sans-abri, nourrissons, personnes âgées ou présentant certaines pathologies chroniques cardiovasculaires, respiratoires ou endocriniennes). Le froid, mais aussi le vent glacé et la neige peuvent en effet être dommageables pour la santé et causer gelures, hypothermies, crises d'asthme, angines de poitrine, etc. Il faut donc redoubler de vigilance et adopter les réflexes suivants :
- Limitez les activités extérieures si vous faites partie des personnes à risque. Sauf
nécessité impérative, évitez de sortir avec votre nourrisson en période de grand froid.
- Le froid demande des efforts supplémentaires à l'organisme, et notamment au cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, vaut-il mieux limiter les efforts physiques même lorsqu'on est en bonne santé.
- Si vous devez sortir, couvrez-vous chaudement (bonnet et écharpe pour recouvrir la bouche) et chaussez-vous avec des chaussures anti-dérapantes pour éviter les chutes. 
- Soyez particulièrement vigilants pour les nourrissons et les enfantsÉvitez de
placer votre nourrisson dans un porte-bébé
, susceptible de comprimer ses membres inférieurs et d'entraîner des gelures. Il est préférable que votre enfant soit transporté dans les bras, un landau ou une poussette afin qu'il puisse bouger régulièrement pour se réchauffer.
- Si vous repérez une personne sans-abri en difficulté, contactez un service social tel que le Samu social de Paris dans la capitale, que l'on peut joindre au 115.
 - A la maison, faites vérifier votre système de chauffage par un professionnel. Ne surchargez pas les poêles à bois et les chauffages d'appoint, afin d'éviter les incendies et les intoxications au monoxyde de carbone. La DGS recommande de proscrire les chauffages d'appoint utilisant un combustible, pour les mêmes raisons. Maintenez une température suffisante (19°C), y compris dans la chambre et fermez les pièces non utilisées. Ne bouchez surtout pas les conduits d'aération.
Sources : communiqué de presse DGS, 16/01/2013.