De premiers essais concluants pour un vaccin contre le paludisme

Un vaccin qui pourrait réduire de 50 % le risque de contracter la maladie, et de 35 % celui de développer des épisodes graves de paludisme.

De premiers essais concluants pour un vaccin contre le paludisme
© Dron - Fotolia

Ce sont les premiers résultats d'une étude lancée dans 7 pays africains et qui viennent d'être publiés dans le New England Journal of Medicine. Cet essai a été mené par l'université allemande de Tübingern, avec la participation et le financement de GlaxoSmithKline et de la PATH Malaria Vaccine Initiative, elle-même financée par la fondation Bill and Melinda Gates.

Il ne s'agit pour l'heure que des premiers résultats, à un an après l'injection. Mais ils pourraient contribuer à sauver des centaines de milliers d'enfants qui meurent chaque année du paludisme. La seconde phase de l'essai se terminera en 2014. Il s'agit de vérifier sur quelle durée le vaccin offre cet effet protecteur et de mieux étudier les effets secondaires du vaccin.

Si cette seconde phase s'avère concluante, l'Organisation mondiale pour la santé a d'ores et déjà annoncé qu'elle recommanderait l'utilisation généralisée de ce vaccin dès 2015, en complément des autres mesures de protection contre la maladie.

Rappelons que le paludisme, qui se contracte via la piqûre de moustiques anophèles femmes infectés, fait chaque année des centaines de milliers de morts, notamment en Afrique.

Pour en savoir plus

Lire l'article du New England Journal of Medicine

Sur L'Internaute Santé

Paludisme : partez tranquille