Le vaccin contre la grippe gratuit pour les femmes enceintes et les personnes obèses

Alors que la grippe a fait son retour en France cette semaine, le Haut conseil de santé publique recommande aux sujets les plus fragiles de se faire vacciner rapidement s'ils ne l'ont pas encore fait.

Le vaccin contre la grippe gratuit pour les femmes enceintes et les personnes obèses
© Dron-Fotolia.com

Alors que la grippe a fait son retour en France cette semaine, le Haut conseil de santé publique recommande aux sujets les plus fragiles de se faire vacciner rapidement s'ils ne l'ont pas encore fait. En particulier, les moins de 65 ans ayant des facteurs de risque et éligibles à la vaccination saisonnière, mais aussi les femmes enceintes et les personnes obèses (IMC supérieur ou égal à 30), chez qui l'infection par le virus grippal peut être grave.  

Pour se faire vacciner, femmes enceintes et personnes obèses sont donc invitées à se rendre chez leur médecin traitant afin d'obtenir un imprimé complété à leur nom, avec lequel elles pourront retirer gratuitement le vaccin en pharmacie d'officine. Dans l'hypothèse où le médecin ne disposerait pas d'imprimés vierges, elles pourront se le procurer auprès de leur caisse primaire d'assurance maladie. 

Du fait de complications graves constatées cette année chez des sujets jeunes sans facteurs de risque, le Haut conseil de santé publique rappelle l'intérêt de la vaccination contre la grippe au titre de protection individuelle dans la population générale. 

Pour éviter d'attraper la grippe cet hiver, il convient également de respecter les gestes d'hygiène habituels, comme se laver les mains régulièrement et particulièrement après avoir été dans les transports en commun ou dans les espaces publics, mais aussi consulter rapidement en cas de suspicion de grippe afin de bénéficier rapidement d'un traitement antiviral.

Rappelons que la grippe saisonnière se manifeste par un début souvent brutal, avec une forte fièvre (autour de 39°C), une fatigue intense, des douleurs musculaires (courbatures) et articulaires diffuses, des maux de tête, puis une toux sèche.

En France métropolitaine, le niveau d'activité des syndromes grippaux devrait continuer d'augmenter la semaine prochaine et confirmer ainsi l'arrivée de l'épidémie. Douze régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière. Les incidences les plus élevées ont été notées en Nord-Pas-de-Calais, Centre, Ile-de-France, Bretagne, Basse-Normandie, Franche-Comté, Haute-Normandie et Limousin.

Voir aussi la carte des épidémies de grippe  

Sources : Haut conseil de santé publique, Ministère de la santé et Réseau sentinelles.