Un défibrillateur, comment ça marche ?

Parents, collègues, sportifs... N'importe quel témoin d'un arrêt cardiaque peut être amené à se servir d'un défibrillateur automatique. Très simple à utiliser, il peut sauver une vie. Un formateur de la Croix-Rouge nous montre comment ça marche.

Un défibrillateur, comment ça marche ?
© Réadaction Santé

La défibrillation consiste à délivrer un courant électrique dans le cœur. En France, on compte 40 000 à 60 000 morts par arrêt cardiaque chaque année, soit 200 morts par jour.

Si un massage cardiaque et un défibrillateur étaient utilisés pour la réanimation dans les cinq premières minutes après l'arrêt cardiaque, on passerait à 30% de chances de survie sans séquelles. Le délai d'intervention des équipes d'urgence étant en moyenne de 7 à 8 minutes, l'idéal serait que les proches ou témoins de la victime puissent réaliser directement cette défibrillation dans les 5 minutes suivant l'accident, afin d'augmenter les chances de survie.

Bien entendu, l'appel des secours reste une priorité dès que l'on constate un arrêt respiratoire.

  Pour rappel : appeler le 15, le 18 ou le 112.