Un conducteur sur 10 s'endort au volant en se rendant au travail

En manque de sommeil suite à des nuits trop courtes, 10 % des conducteurs avouent s'être déjà endormis au volant sur le chemin du travail, selon une enquête.

Un conducteur sur 10 s'endort au volant en se rendant au travail
© Bernd Leitner - Fotolia.com

Opinionway a réalisé pour l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INVS) et MGEN une enquête auprès de plus de 1 000 personnes de 18 à 65 ans au sujet de leur sommeil. Principale conclusion, les Français dorment peu : en moyenne, 6h55 en semaine et 8h02 le week-end. De plus, 32 % des sondés font une sieste au mois une fois par semaine pour rattraper leur manque. Enfin, 4 personnes sur 10 souffrent de troubles du sommeil, tels que des réveils nocturnes ou des insomnies. 
Concernant la somnolence dans les transports, l'étude nous montre qu'elle est assez fréquente. En effet, 1 passager sur 3 est susceptible de s'endormir lorsqu'il est passager d'une voiture ou qu'il utilise les transports en commun. 39 % des sondés s'endorment au moins une fois à l'aller et/ou au retour. Pour la majorité d'entre eux, ce temps de sommeil est de 10 à 30 minutes, ce qui n'est pas négligeable. C'est en tout cas un bon réflexe, qui permet à l'instar des siestes, au minimum de se détendre et au mieux de récupérer.
Autre conclusion, plus inquiétante : l'étude révèle en effet que plus de 10 % des conducteurs ont déjà somnolé au volant. 17% des personnes interrogées affirment somnoler au moins une fois lors de leurs trajets aller ou retour. Qui plus est, les personnes s'endorment majoritairement alors qu'ils roulent sur une autoroute ou une 4 voies, là où le trajet est monotone, contrairement à la ville qui requiert une concentration de tous les instants. Bien heureusement, 93 % des conducteurs qui se sont endormis au volant se sont réveillés à temps. De plus, les somnolents au volant font majoritairement attention à ce qu'ils font, puisque 72 % d'entre eux se sont arrêtés sur une aire de repos quand ils ont senti le sommeil arriver. 

Lire aussi

EN VIDEO : les signes de la somnolence au volant