Une semaine pour parler de la thyroïde jusqu'à dimanche

La Semaine internationale de la thyroïde a pour but de mieux faire connaître au grand public cette petite glande située à la base du cou, assez méconnue alors qu'elle joue un rôle capital au sein de notre organisme.

Une semaine pour parler de la thyroïde jusqu'à dimanche
© Semaine de la thyroïde

La thyroïde, en produisant diverses hormones, joue un véritable rôle de chef d'orchestre. L'ennui, c'est qu'elle peut se dérégler facilement et provoquer tous types de symptômes : perte ou prise de poids rapide, fatigue ou hyperactivité, tachycardie, apathie, etc.

Cette année, les organisateurs ont décidé de mettre l'accent sur les nodules thyroïdiens, des petits kystes qui "poussent" sur la thyroïde. Ils peuvent être totalement bénins et asymptomatiques, mais ils peuvent aussi provoquer des troubles importants, voire entraîner un cancer de la thyroïde. D'où l'importance de pratiquer des examens en cas de doute.

Pour détecter un mauvais fonctionnement de la thyroïde, il suffit de faire un dosage sanguin des hormones liées à cette glande ainsi que, parfois, des examens complémentaires type IRM.

Pour en savoir plus

Le site de la Semaine nationale de la thyroïde

 

Notre dossier complet sur les maladies de la thyroïde