Analyse de sang : bien lire ses résultats Fer, potassium, sodium : les garants d'un bon équilibre

le dosage du fer, du potassium et du sodium sont fréquemment demandés lors d'une
Le dosage du fer, du potassium et du sodium sont fréquemment demandés lors d'une analyse de sang. © Journal des Femmes

 C'est quoi la ferritine ?
"La ferritine est une protéine qui permet de stocker le fer dans notre organisme, explique le Dr Gloaguen. Il est souvent préférable de doser la ferritine plutôt que le taux de fer dans le sang, car elle est plus représentative." Théoriquement, la quantité de ferritine doit être comprise entre 50 et 204 µg/L pour les femmes et entre 50 et 280 µg/L pour les hommes.

 Et si on n'est pas dans la norme ?
- Les carences en fer sont relativement courantes, notamment chez les femmes entre 15 et 55 ans, en raison des menstruations. Les causes d'un taux de fer trop bas sont multiples : règles abondantes, grossesse, alimentation pauvre en fer... Lorsqu'elle est vraiment importante, cette carence pourra entraîner une anémie. S'ensuivent alors un cortège de symptômes qui perturbent le quotidien : pâleur, fatigue, essoufflement à l'effort, rythme cardiaque accéléré.
- Beaucoup plus rare, le trop-plein de fer existe aussi. Il peut se révéler relativement dangereux à long terme. "C'est ce qu'on appelle une hémochromatose", précise Daniel Gloaguen. L'ennui, c'est qu'elle provoque une surcharge du foie en fer, ce qui peut à la longue provoquer un cancer. Cette surcharge peut être provoquée par divers facteurs : hépatites, cirrhose mais aussi plus simplement certaines maladies inflammatoires ou l'alcoolisme.

 Peut-on améliorer son taux de fer ?
- Lorsqu'on souffre d'une carence en fer, la solution est simple : il faut en absorber plus. Comment, me direz-vous ? Facile ! Le fer se trouve en quantité dans certains aliments. Pas tous ragoûtants, il est vrai, mais si c'est pour être en bonne santé... Jetez-vous donc sur la viande rouge, le foie et les abats en général. Végétariens ou âmes sensibles, vous trouverez du fer dans les haricots blancs, le persil, les fruits secs et... le vin ! En revanche, pas tant de fer que ça dans les épinards que Popeye a rendus célèbre. "Mais patience, il faut compter au moins un ou deux mois d'une alimentation riche en fer avant que les réserves ne remontent sensiblement", commente Daniel Gloaguen. Pour les carences plus importantes, il existe des médicaments qui apportent le complément de fer nécessaire.
- Pour les trop-pleins de fer, il faut généralement pratiquer des saignées pour faire baisser le taux.

 C'est quoi le sodium et le potassium ?
Sodium et potassium peuvent également figurer parmi les résultats d'analyse. "Ce sont des minéraux qui assurent la bonne osmose sanguine."

 Et si on n'est pas dans la norme ?
- Le sodium est un élément contenu notamment dans le sel. S'il est présent en trop forte quantité dans l'organisme, il peut être responsable d'hypertension. En outre, comme il a la capacité de retenir l'eau dans le corps, provoquant potentiellement des œdèmes, du poumon notamment.
- A l'inverse, un taux trop bas de sodium peut entraîner une déshydratation avec les symptômes associés : sensation de soif, sécheresse de la peau, etc. Un manque de sodium peut également être responsable d'hypotension.
- Un manque ou un excès de potassium peuvent provoquer un arrêt cardiaque. "Un simple électrocardiogramme peut d'ailleurs permettre de dire si un trouble cardiaque est dû à un déséquilibre en potassium", précise le Dr Gloaguen.

 Peut-on améliorer son taux de potassium et de sodium ?
- Si vous souffrez d'une carence en potassium, c'est facile : il faut manger des aliments qui en sont riches. La liste est longue. On y trouve notamment l'abricot, l'avocat, l'orange, la courgette, la citrouille ou encore les dattes. Bien sûr, il faudra aussi identifier la source du problème si malgré ce nouvel apport les problèmes persistent.
- Un excès de potassium se traite de la façon exactement inverse : il faut limiter l'apport en supprimant de son alimentation les éléments riches en potassium. Attention, à faire sous surveillance médicale car un tel excès, s'il se répète sur plusieurs analyses de façon significative, peut être le symptôme d'un problème rénal.
- Pas assez de sodium ? Lâchez-vous sur le sel et autres éléments contenant du sodium. Avec modération tout de même car la charcuterie et les petits biscuits apéritifs sont aussi très gras, ce qui n'est pas bon pour le taux de cholestérol !
- Plus souvent, on observe un excès de sodium, qui peut souvent être corrigé en évitant de resaler le plat servi à table ou en se freinant sur la charcuterie et le fromage.

Sang / Examen