Analyse de sang : bien lire ses résultats Dans le cholestérol, du bon et du mauvais

ne pas confondre hdl et ldl cholestérol.
Ne pas confondre HDL et LDL cholestérol. © Journal des Femmes

 C'est quoi le HDL cholestérol ? Et le LDL cholestérol ?
Vous le savez, il y a du bon cholestérol et du mauvais. Mais franchement, vous confondez toujours le HDL et le LDL et vous ne savez pas bien comment faire la différence. Normal, puisque ce n'est pas indiqué clairement sur la feuille de résultats. "C'est très simple, le HDL, c'est le bon cholestérol. En passant dans le sang, il va nettoyer les artères, il est donc bénéfique à notre système cardiovasculaire, détaille le Dr Gloaguen. A l'inverse, le LDL cholestérol, lui, va encrasser les vaisseaux en se déposant le long de leurs parois. C'est lui qui est responsable de la formation de plaques d'athérosclérose, qui rétrécissent les artères."

 Et si on n'est pas dans la norme ?
Sur la feuille d'analyse, il faut donc regarder le cholestérol total, certes, mais surtout la quantité de HDL et de LDL. Le plus important, c'est que le LDL soit en-dessous de la barre fatidique de 1,60 g/L. Au-delà, on a coutume de dire qu'on "fait du cholestérol", même si l'expression est inadaptée.

 C'est quoi le rapport cholestérol total/HDL ?
"Le médecin va aussi regarder le rapport cholestérol/HDL. En effet, si vous avez suffisamment de HDL pour débarrasser vos artères du LDL, la situation est acceptable. Ceci dit, le mieux est toujours d'avoir un taux de LDL bas et un taux de HDL relativement élevé." Dans le calcul de ce rapport, on tient également compte des triglycérides. "Ce sont des graisses de fort volume, qui sont stockées dans les cellules en prévision d'un effort. Elles sont amenées par l'alimentation et fournissent de l'énergie." Outre le taux de triglycérides indiqué, il faut également regarder l'aspect du sérum. Il doit être limpide. Une couleur trouble peut attester de la présence en trop grande quantité de ces graisses. "Comme le LDL cholestérol, elles augmentent le risque de problèmes cardiovasculaires, même si c'est moins flagrant. Elles peuvent aussi entraîner des soucis au niveau du pancréas."

 Peut-on améliorer son taux de cholestérol ?
Alors, comment faire pour garder le meilleur équilibre possible entre toutes ces graisses ? Encore une fois, cela passe par l'alimentation et l'hygiène de vie.

- Eviter les viandes rouges et graisses animales d'une manière générale. Charcuterie, fromage, tout cela n'est hélas pas une bonne idée...
- A l'inverse, privilégiez des poissons tels que le saumon, riche en HDL cholestérol et en Oméga-3 ou encore l'huile de colza.
- 5 fruits et légumes par jour, encore et toujours.
- Du sport, du sport et encore du sport, rien de tel pour vous maintenir en santé ! N'en faites pas trop non plus : une activité à un rythme modéré, trois fois par semaine, suffit à se maintenir au top de sa forme.
Attention, toutes ces précautions ne suffisent pas forcément et si vous avez tendance à avoir un taux de LDL cholestérol trop élevé, il faudra faire des analyses très régulièrement. "N'oublions pas que seul un tiers du cholestérol provient de notre alimentation, rappelle Daniel Gloaguen. Le reste est directement fabriqué par notre organisme."

Sang / Examen