Phytothérapie : la santé par les plantes Qui sont les pros de la phyto ?

Vous voulez vous soigner par les plantes, mais vous ne souhaitez pas vous lancer tout seul ? Alors, vous devrez vous adresser à un phytothérapeute. Mais qu'est-ce donc ? "Pour pouvoir devenir officiellement phytothérapeute, il faut avoir une capacité à prescrire, explique le Dr Michel Tourrasse, qui dispense lui-même des formations. C'est-à-dire qu'il faut être médecin, pharmacien, dentiste ou sage-femme." En France à tout le moins. Il n'est pas interdit aux autres professions médicales ou même à l'anonyme moyen de suivre une formation, mais il n'obtiendra alors que la qualification de "conseiller en phytothérapie".

Plusieurs formations existent, qu'il s'agisse de celle de la faculté de Besançon, comme de cours privés, de visu ou sur internet. L'essentiel, c'est que celle de votre praticien soit validée et reconnue par l'Ordre national des pharmaciens. "Chez nous par exemple, explique Michel Tourrasse, les formations s'étalent sur six mois à un an, selon le niveau de compétences que la personne souhaite acquérir. Nous avons une vingtaine de formations disponibles et chacun peut établir son programme en fonction des domaines qu'il souhaite explorer. Ainsi, un ophtalmo pourra choisir des formations spécifiques au traitement des yeux ou bien suivre tout le programme si ça l'intéresse." Au total, entre 4 % et 5 % des professionnels de santé seraient formés à la phytothérapie.

Où les trouver ?

Bon, il existe donc des phytothérapeutes, d'accord. Mais comment trouve-t-on ces bêtes rares ? "C'est un peu ça le problème, confirme Michel Tourrasse. Pour l'instant, ils ne sont pas vraiment répertoriés. Nous travaillons cependant à un annuaire, qui sera mis en ligne prochainement." L'autre méthode consiste à se renseigner auprès du pharmacien de sa ville le plus versé dans l'utilisation des plantes médicinales. Il saura sans doute vous aiguillier vers un praticien compétent. "Dommage qu'avec la fin du diplôme d'herboriste, il y ait de moins en moins de pharmaciens spécialisés", regrette cependant Sylvie Merle. Avec un peu de chance, sur les 26 000 officines que compte le pays, vous trouverez tout de même une bonne âme pour vous renseigner...

S'il s'agit tout simplement de trouver des plantes pour fabriquer vous-même vos produits, adressez-vous à un pharmacien. Il doit disposer ou peut, le cas échéant, commander les plantes qu'il est le seul à pouvoir délivrer. D'autres sont disponibles auprès des producteurs, le plus souvent sur les marchés. Vous trouverez également des produits tout prêts dans les pharmacies, certains magasins bios ou diététiques, quelques librairies "ésotériques".

Sommaire