Pénurie de pédiatres : le conseil national dénonce une situation alarmante

Plus de 400 postes de pédiatres seraient vacants dans les hôpitaux, faute de médecins formés à cette spécialité, s'inquiète le Conseil national de la pédiatrie (CNDP), qui regroupe des syndicats et des sociétés de pédiatres. Selon lui, de nombreuses maternités sont ainsi menacées de fermeture, beaucoup de services d'urgences ne peuvent pas offrir une consultation pédiatrique aux enfants. De même, le nombre de pédiatres par enfant s'élève à 1 pour 5 300, soit environ trois fois moins que la moyenne européenne, selon le CNDP. Pourtant, ce n'est apparemment pas faute de vocations. Le conseil réclame donc que les quotas de pédiatres formés, environ 200 par an à l'heure actuelle, soient revus à la hausse.