Médicaments contre le rhume : de nouvelles mises en garde

Alors que des études pharmacologiques récentes font état d'effets indésirables avec certains décongestionnants contre le rhume, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé rappelle les règles de bon usage.

Médicaments contre le rhume : de nouvelles mises en garde
© DPix Center - Fotolia.com

Sont notamment visés par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), les médicaments contre le rhume en vente libre, comme Actifed Rhume®, Humex rhume®, Nurofen rhume®, Dolirhume® ou Rhinadvil®. Ces médicaments utilisés pour diminuer la sensation de nez bouché contiennent tous de la pseudoéphédrine, un vasoconstricteur  susceptible d'entrainer des effets indésirables cardiovasculaires et neurologiques. Bien que rares par rapport au nombre de patients qui sont traités avec ces médicaments, ils peuvent être graves selon l'Agence à qui 15 cas d'effets indésirables sévères cardiaques et neurologiques ont été rapportés au cours de l'année 2011. Ces médicaments font l'objet d'une surveillance depuis plusieurs années et l'ANSM confirme que "des données récentes et actualisées de pharmacovigilance font état d'une persistance d'effets indésirables cardiovasculaires et neurologiques, exceptionnels mais graves" avec les décongestionnants et "en particulier ceux administrés par voie orale". Même si l'Agence ne préconise pas le passage en prescription obligatoire de ces médicaments contre le rhume, elle rappelle dans un communiqué les règles de sécurité d'emploi et de bon usage. Notamment de respecter la posologie maximale journalière et une durée maximale de traitement de 5 jours, de ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 15 ans, ni en cas d'hypertension artérielle sévère, d'antécédents d'accident vasculaire cérébral ou encore d'insuffisance coronarienne et enfin de ne jamais prendre en même temps deux médicaments contre le rhume (même administrés par des voies différentes).
Rappelons qu'un bon lavage de nez au sérum physiologique est suffisant pour soigner un rhume. Si les symptômes persistent et en cas de fièvre, il est préférable de consulter un médecin.