Malaise vagal : comment le reconnaître ?

Malaises vagaux, lipothymies ou syncopes : ces symptômes, qui surviennent dans des circonstances très particulières, correspondent à des situations de malaise généralement bénins ou de perte de connaissance passagère, selon les cas. Quelles en sont les causes et comment les différencier ?

Malaise vagal : comment le reconnaître ?
© Yuri Arcurs - Fotolia.com

Ce matin vous vous êtes évanouie dans les transports en commun et vous vous demandez s'il s'agit d'un malaise vagal. Enceinte, vous avez régulièrement des pertes de connaissance. Quelles sont les formes de malaises et comment les différencier ? Réponses.

Qu'est-ce qu'un malaise vagal ?
Le malaise désigne une forme de malaise généralement bénin, qui peut ou non être associé à une perte de connaissance. Il est causé par un ralentissement du rythme cardiaque associé à une chute de tension artérielle, dans des circonstances et situations bien particulières : station debout prolongée, hypoglycémie ou jeûne, choc émotionnel et réaction phobique, fatigue (par manque de sommeil)... La grossesse, ou le fait de rester dans une atmosphère chaude et confinée, sont deux autres circonstances favorisant la survenue d'un malaise vagal. Généralement, ce symptôme n'est pas isolé : une sensation de faiblesse (fléchissement musculaire), des bouffées de chaleur, ou encore une vision voilée lui sont associées.

Qu'est-ce qu'une lipothymie ?
Une lipothymie désigne un malaise subit et passager sans perte de connaissance. Il se caractérise par une sensation d'évanouissement imminent et de faiblesse dans les jambes. Le fait de se lever après un alitement prolongé, ou une forte émotion peuvent être à l'origine de ce type de malaise. Une pâleur soudaine, une vision brouillée, des acouphènes, ou des sueurs font partie des manifestations associées les plus fréquentes.

Qu'est-ce qu'une syncope ?
La syncope est une brève perte de connaissance (quelques secondes ou dizaines de secondes au maximum), qui résulte d'une diminution du débit sanguin cérébral. La perte de connaissance intervient généralement en station debout. Les syncopes ont le plus souvent une origine vasculaire ("syncope vagale", liée à une vive émotion) ou cardiaque (trouble du rythme). Une syncope est dite "situationnelle" si elle survient pendant ou immédiatement après la miction, la défécation, la toux ou la déglutition.

Dans certains cas, notamment chez l'enfant, une syncope peut être symptomatique d'une maladie génétique (ex : syndrome du QT long).

Repères :
- Malaise vagal : avec ou sans perte de connaissance, symptôme bénin et fréquent
- Lipothymie : malaise sans perte de connaissance,
- Syncope : perte de connaissance passagère, aux multiples causes

Sources : Pertes de connaissance brèves de l'adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes (PDF), synthèse des recommandations professionnelles, Haute Autorité de Santé.

angie profil 120 80
Angie. © Journal des Femmes

Vous êtes sujet aux malaises ? Témoignez et apportez vos conseils aux internautes dans le Forum Santé !