7 astuces pour lutter contre la transpiration Anti-transpirant naturel : la pierre d'alun

la pierre d'alun est mouillée avant d'être appliquée sur la peau.
La pierre d'alun est mouillée avant d'être appliquée sur la peau. © IsabL - Fotolia

La pierre d'alun est un minéral naturel composé de sulfate double d'aluminium et de potassium. On humidifie légèrement la pierre avant de la passer sur l'aisselle. La pierre dépose alors une fine couche saline sur la peau censée lutter contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Elle ne diminue donc pas la transpiration, elle agit uniquement sur les odeurs.

La pierre d'alun est depuis longtemps utilisée comme antiseptique et cicatrisant sur les peaux fraîchement rasées. Qu'elle soit de synthèse ou naturelle, la pierre d'alun contient des sels d'aluminium et parfois aussi des sels de potassium.

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a émis un avis en 2006 suite aux polémiques infondées sur les relations entre cancer du sein et sels d'aluminium. L'agence s'est prononcée en faveur de l'innocuité des produits cosmétiques contenant ces sels d'aluminium et le maintien de leur utilisation dans les déodorants et anti-transpirants. Aujourd'hui, aucune étude scientifique n'a prouvé un quelconque lien entre cancer du sein et utilisation d'anti-transpirants et de déodorants.

 L'utilisation de la pierre d'alun, comme des déodorants ou des anti-transpirants, est donc sans danger pour les consommateurs.

Sommaire