Aux petits soins pour mes reins Attention au diabète et à l'hypertension

le diabète est la première cause d'insuffisance rénale.
Le diabète est la première cause d'insuffisance rénale. © evgenyb - Fotolia

Les trois causes les plus fréquentes d'insuffisance rénale sont l'âge, le diabète et l'hypertension. Les personnes les plus à risque, c'est-à-dire les diabétiques et les hypertendus, doivent être particulièrement vigilant avec la santé de leurs reins. La preuve : 50 % des personnes qui arrivent en dialyse sont soit des hypertendus, soit des diabétiques.

  Le vieillissement. De la même manière que l'on a un capital soleil, on a également un capital néphron. Les néphrons, ce sont les unités anatomiques et fonctionnelles qui composent le rein et participent au processus de fabrication de l'urine. Au total, le rein en contient plus d'un million. Avec l'âge, les reins fonctionnent donc de moins en moins bien : à partir de 60 ans, 30% des individus ont perdu au moins le tiers de leur fonction rénale et ce pourcentage passe à 40% après 70 ans.

  Le diabète. Le diabète est la première cause d'insuffisance rénale et de dialyse. Une situation d'autant plus inquiétante que le nombre de personnes diabétiques ne cesse d'augmenter. Diabète insulino dépendant ou non, s'il n'est pas correctement pris en charge, il risque à terme d'endommager les petits vaisseaux sanguins des reins. En effet, le glucose passe habituellement dans le sang pour aller nourrir l'organisme. Mais à partir d'un certain seuil de sucre dans le sang, le rein n'a pas d'autre choix que d'en éliminer une partie dans les urines. Plus l'excès en sucre est important, plus on en retrouve dans les urines. La capacité du rein à filtrer est altérée et aboutit à une accumulation de déchets dans le sang et à une élimination dans les urines de substances anormales, comme l'albumine.

  L'hypertension. On le sait moins mais une tension élevée peut accélérer l'évolution d'une maladie du rein sous-jacente, voire la révéler. Elle est la deuxième cause d'insuffisance rénale. Une étude récente a montré que 19% des patients traités pour une hypertension artérielle avaient une insuffisance rénale marquée. Comme le diabète, l'hypertension peut elle aussi abîmer les petits vaisseaux sanguins des reins et à la longue endommager leur fonctionnement en détruisant peu à peu les unités du rein impliquées dans la filtration du sang (les glomérules). "C'est la raison pour laquelle, l'hypertension est une priorité en matière de dépistage. Un individu hypertendu doit automatiquement penser que son hypertension peut aussi abîmer ses reins et donc être surveillé régulièrement" indique le docteur Mariat.

En résumé, si vous êtes hypertendu ou diabétique, la bonne santé de vos reins dépend directement de la normalisation de votre tension artérielle ou de votre glycémie. En clair, il est indispensable que vous preniez correctement vos traitements et que vous suiviez attentivement vos régimes. Et aussi, que vous fassiez régulièrement des tests de dépistage (bandelettes, prises de sang).

Sommaire