La corticostimuline

La corticostimuline, aussi appelée corticotrophine, est sécrétée par l'hypophyse. Les taux sanguins de corticostimuline s'interprètent conjointement à ceux de cortisol.

La corticostimuline
© JPC_PROD_Fotolia

Quel est le rôle de la corticostimuline dans l'organisme ?

La corticostimuline est une hormone qui stimule la corticosurrénale. Les glandes corticosurrénales ont pour rôle de fabriquer une hormone anti-inflammatoire qui permet l'assimilation des glucides et la rétention du sodium dans l'organisme.

Dans quelles circonstances est-il important de faire contrôler son taux de corticostimuline ?

Le médecin peut prescrire un dosage sanguin de corticostimuline afin de mettre en évidence des dysfonctionnements des glandes corticosurrénales.

Quelles sont les valeurs normales lors d'une analyse sanguine de corticostimuline ?

Le matin, il doit être inférieur à 12 pmol/L alors que le soir, il doit être inférieur à 2 pmol/L.

Dans quelles situations le taux de corticostimuline peut-il varier ?

Le taux de corticostimuline diminue dans certains cas particuliers : lors d'insuffisances corticosurrénales, du fait du syndrome de Cushing, ou à la suite d'un traitement par corticoïdes.

A l'inverse, il peut augmenter dans le cas de la maladie d'Addison, du syndrome de Nelson et d'une tumeur de l'hypophyse (glande située à la base du cerveau).

ATTENTION :

Que vos résultats se situent dans la normale ou non, veillez à consulter dans les jours qui suivent votre médecin traitant. Les résultats peuvent également varier selon la technique utilisée par le laboratoire.

Pour en savoir plus sur la corticostimuline, consultez la fiche sur santé-médecine.