Kinésithérapie

Kinésithérapie, ostéopathie ou chiropractie ?

Pour en finir avec votre mal de dos récurrent, votre médecin vous a prescrit des séances de kinésithérapie. En quoi consiste cette discipline ? Et pourquoi pas une séance chez un ostéopathe ou un chiropraticien, comme vous le conseillait votre meilleur ami ?

En quoi consiste la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est une discipline paramédicale, validée par un diplôme d'État délivré à l'issue de trois années d'études. La kinésithérapie se divise en kinésithérapie passive et en kinésithérapie active. Dans la première, le praticien effectue des massages, des étirements, des mobilisations douces des articulations, en vue d'améliorer la souplesse musculaire et la mobilité des articulations. La kinésithérapie active demande une participation du patient, qui doit lui-même faire des exercices. Elle est particulièrement employée pour la rééducation articulaire, à la suite d'une intervention chirurgicale ou d'un accident. Le kiné peut utiliser des vibrations, des courants électriques, des ultrasons, des infrarouges ou la balnéothérapie pour accélérer le traitement s'il le juge nécessaire. Les séances de kinésithérapie prescrites par un médecin sont remboursées à 60 % par la Sécurité sociale, la part complémentaire étant remboursée par la mutuelle.

Kinésithérapie, ostéopathie ou chiropractie ?

Si la kinésithérapie est reconnue par la faculté de médecine et l'État depuis longtemps, ce n'est le cas pour l'ostéopathie que depuis 2002, bien que les séances ne soient pas remboursées par la Sécurité sociale - certaines mutuelles commencent à les rembourser sous certaines conditions. Depuis le "ménage" effectué par le ministère de la Santé parmi les ostéopathes en 2007, il y a trois types d'ostéopathes en France ; 75 % d'entre eux ont choisi une spécialisation en ostéopathie à la suite de leur formation de kinésithérapie, les 25 % restant sont soit médecins, soit sages-femmes, soit sont devenus ostéopathes en ayant accumulé 1 225 heures de formation en ostéopathie. L'ostéopathe cherche les points de blocage en palpant et soigne par manipulation. La chiropractie est autorisée officiellement en France depuis 2002, mais n'est pas réglementée, veillez à prendre des renseignements sur le praticien avant de lui confier votre dos ! Le chiropraticien travaille davantage sur la colonne vertébrale et son influence sur le système nerveux, de manière globale. Ses manipulations s'apparentent à celles de l'ostéopathe, mais il peut aussi utiliser des instruments spécifiques. Muni de ces renseignements, à vous de choisir !

Actualités

Dossiers

    Les bienfaits du massage lymphatique pour la santé

    Le drainage lymphatique a été mis au point pour réduire les œdèmes liés à un dysfonctionnement du système lymphatique. Relativement méconnue du grand public, c'est une technique qui permet notamment de faciliter la récupération après certaines opérations lourdes ou d'améliorer le quotidien de personnes ayant été traitées pour un cancer du sien.