Cancer : 40 % des cas pourraient être évités

A l'initiative de l'Union internationale contre le cancer (UICC) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le jeudi 4 février est la Journée mondiale du cancer. Le but de cette journée est de faire passer des messages de prévention au grand public. Les risques de cancer peuvent être diminués pour tous et à tous les âges, par exemple si on se fait vacciner contre le cancer du col de l'utérus ou l'hépatite B, mais aussi si on a une alimentation équilibrée et une activité physique régulière pour entretenir son corps. La consommation d'alcool doit être réduite à modérée, l'exposition au soleil limitée. La dépendance tabagique et additive doit être combattue par des sevrages médicamenteux et psychologiques si nécessaire.
Les derniers chiffres des experts sont impressionnants : si ces règles et conseils étaient suivis par tout le monde, il y aurait environ 40 % de cancers en moins. Les cancers font chaque année 7,6 millions de morts et plus de 12 millions de personnes reçoivent un diagnostic de cancer chaque année de par le monde. Ces chiffres pourraient plus que doubler en 20 ans si la situation ne change pas.

Pour en savoir plus, notre dossier sur Les nouveaux traitements contre le cancer  

Source : UICC