Le manque de sommeil nuit aux performances quotidiennes

L'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) organise une Journée du sommeil le 16 mars 2012. Cette 12e édition a pour thème "Sommeil et performance : de l'excellence au quotidien".

Le manque de sommeil nuit aux performances quotidiennes
© Valua Vitaly - Fotolia.com

A l'occasion de la Journée du sommeil, l'INSV rend publique une enquête sur les liens entre le sommeil et les capacités physiques et intellectuelles. Une grande majorité de répondants au sondage estime que le sommeil est le premier facteur à favoriser leurs capacités physiques (79%) et intellectuelles (78%), bien devant l'alimentation équilibrée, l'activité physique ou encore la pratique de jeux de mémoire.

De plus, l'enquête révèle une corrélation entre une mauvaise concentration et une mauvaise capacité physique au quotidien d'un côté, et le fait de souffrir de troubles du sommeil de l'autre.

Des nuits trop courtes

La durée de sommeil des Français, qui est de 5 à 6 heures seulement pour un tiers d'entre eux, soulève l'inquiétude. "De très nombreuses études ont montré les effets délétères de ce manque à long terme : altérations cardiovasculaires, prise de poids, risque diabétique, accidents... ", alerte le Pr Damien Léger, président de l'INSV.

L'institut rappelle par ailleurs que 4 Français sur 10 souffrent de troubles du sommeil, en particulier d'insomnie, une proportion constante par rapport aux précédentes enquêtes.

En savoir plus

 Enquête INSV - MGEN 2012 "Sommeil et performance au quotidien", menée auprès de 1010 personnes.
 Programme des conférences et des animations de la Journée du sommeil dans de nombreuses villes de France, à consulter sur le site Journeedusommeil.org.