Certains insomniaques auraient peur du noir

Les phobies de l'obscurité de l'enfance se traduiraient parfois en insomnies à l'âge adulte. C'est la conclusion d'une étude de la Ryerson University (Toronto), présentée au congrès annuel Sleep 2012.

Certains insomniaques auraient peur du noir
© Dmytro_Konstantynov_Fotolia

Les chercheurs ont étudié le sommeil d'un groupe réduit d'étudiants. La moitié des participants qui souffraient d'insomnies ont aussi affirmé avoir peur du noir. Les scientifiques ont évalué ce paramètre en enregistrant durant la nuit  la réponse oculaire des étudiants lors de petits bruits émis dans la pièce plongée dans l'obscurité, puis dans la pièce éclairée. Les participants n'ayant pas de problèmes de sommeil se sont habitués aux bruits, alors que les insomniaques réagissaient à ceux émis dans la pénombre.

Les auteurs espèrent que cette découverte ouvrira la voie à de nouveaux traitements de l'insomnie, notamment en laissant un peu de lumière la nuit aux personnes qui en souffrent.

 Source : Sleep 2012.

A lire aussi