Dix idées reçues sur le sommeil On peut "trop" dormir

fatigué au réveil ? et si ça cachait une apnée du sommeil ?
Fatigué au réveil ? Et si ça cachait une apnée du sommeil ? © bociek666 - Fotolia.com

Certaines personnes attribuent parfois leur fatigue à un surplus de sommeil. Est-ce crédible ? Non. Soyons clair, on ne peut pas trop dormir. L'organisme est bien fait et lorsque le corps est "rechargé", le réveil est imminent. Par contre, un trouble du sommeil entraînant une sensation de fatigue constante malgré une bonne durée de sommeil peut être lié à une pathologie cachée. La fatigue récurrente est alors un symptôme.

Fatigue dans la journée

L'apnée du sommeil en est un bon exemple. Les personnes qui en souffrent dorment bien sans jamais souffrir d'insomnie. Pourtant, malgré les heures de sommeil, le réveil est toujours laborieux et elles sont souvent victimes de coups de fatigue dans la journée. En fait l'apnée du sommeil entraîne des troubles sur la récupération et nuit à la qualité du sommeil.

Résultat : non seulement le patient est constamment fatigué mais en plus il subit sans s'en rendre compte les conséquences de son apnée nocturne. Elles ne sont pas limitées à une fatigue chronique : le cœur souffre aussi de ces apnées.

Ce n'est donc pas l'excès de sommeil qui est en cause en cas de fatigue "malgré une bonne nuit" mais plutôt la qualité du sommeil et parfois les causes de cette perte de qualité, qui peuvent être médicales. N'hésitez pas à en parler à votre médecin si vous ressentez une fatigue importante malgré un temps de sommeil qui vous parait suffisant.

Sommeil