Les bons gestes santé contre le froid A la maison : ne pas trop chauffer

En période de grand froid, on aime rester au chaud chez soi. Attention quand même à ne pas surchauffer !

bouillotte.
Bouillotte. © lightwavemedia - Fotolia.com

Avec l'hiver, les rhumes, grippes et autres infections hivernales sont au rendez-vous. Et l'un des gestes d'hygiène de base pour éviter de contaminer vos proches ou d'être vous-même contaminé, c'est d'aérer chaque jour votre intérieur. Même si dehors, les températures  sont négatives, dites-vous que faire entrer de l'air froid pendant 20 minutes chaque matin, est le meilleur moyen pour tuer les virus et bactéries qui polluent votre intérieur. 

Trop de chauffage = sommeil agité. Pendant la journée et surtout la nuit, ne surchauffez pas. Même si vous êtes frileuse, mieux vaut ajouter des couettes et couvertures sur votre lit que de monter les radiateurs. La chaleur a en effet tendance à ralentir la circulation sanguine, ce qui aura des répercutions sur votre organisme. Vous risquez notamment de moins bien dormir. 

Enfin, question pratique, avez-vous pensé à la faire inspecter votre chaudière par un professionnel ? Ne prenez pas de risque, un mauvais état de votre installation peut entraîner une mauvaise combustion, responsable d'intoxication au monoxyde de carbone. Et c'est quand même la première cause de mortalité par intoxication en France. Pour rappel, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Tous les appareils fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l'essence, au fuel ou encore à l'éthanol sont susceptibles en cas de dysfonctionnements de dégager du monoxyde de carbone. Encore une fois, l'aération quotidienne est indispensable pour renouveler l'air de votre maison ou appartement (10 minutes par jour minimum).  

Sommaire