Faut-il faire confiance à l'homéopathie ? L'homéopathie, ça soigne quoi exactement ?

l'homéopathie oui, mais pas pour tout.
L'homéopathie oui, mais pas pour tout. © Klaus-Peter Adler - Fotolia

"Soyons clairs : l'homéopathie ne soigne pas le cancer, annonce d'emblée le Dr Xavier Panier. Nous sommes avant tout médecins. Si nous suspectons une pathologie aussi grave qu'un cancer ou une péritonite, bien sûr que nous dirigeons le patient vers le spécialiste adéquat."

Soigner

En revanche, cette médecine douce est particulièrement indiquée pour nombre d'affections chroniques ou aiguës.

 L'asthme, l'eczéma et les allergies d'une manière générale diminuent souvent, voire disparaissent, grâce à un traitement à l'homéopathie. "J'ai vu des eczémas disparaître en quelques jours alors que des années de traitement allopathique n'en étaient pas venues à bout ", commente le Dr Panier.

 Rhume, sinusite peuvent également trouver remède. Attention, là encore, il s'agit d'une médication personnalisée. Ce n'est pas parce que les petites granules prescrites par votre médecin ont fait miracle sur vous en quelques heures que votre conjoint, en les utilisant, connaîtra la même guérison.

 Les petits soucis féminins tels que règles douloureuses et autres syndromes prémenstruels peuvent également trouver leur solution dans les soins homéopathiques. "D'une manière générale, nous parvenons bien à agir sur les problèmes hormonaux", précise le Dr Panier.

 Les états psychologiques fragiles, l'anxiété, la dépression, etc. peuvent être soulagés avec les petites granules. "Mais c'est plus aléatoire, c'est plus difficile d'être objectif sur ce terrain."
Sans être exhaustive, l'homéopathie peut être indiquée "pour toutes les pathologies fonctionnelles, c'est-à-dire lorsque l'organisme cafouille, mais qu'il est en bonne santé", conclut Xavier Panier.

Soulager

S'il ne sera a priori jamais possible de guérir d'une fracture ou d'une tumeur grâce à l'homéopathie, elle peut en revanche aider à mieux supporter les douleurs et les désagréments liés à la maladie et à mieux se remettre sur pied par la suite. Son gros avantage est de ne pas provoquer d'effets secondaires, contrairement à beaucoup de médicaments allopathiques. Elle peut donc soulager sans crainte des maux liés à la chimiothérapie, à la chirurgie, au traitement anti-VIH...

Prévenir

L'homéopathie peut également jouer un rôle en termes de prévention.

 Les petits maux de l'hiver sont particulièrement visés. Renforcer ses défenses immunitaires avant l'hiver, se prémunir contre le rhume, la grippe, etc. : c'est aussi le rôle de cette médecine infinitésimale. "Oui, cela peut aider, concède Xavier Panier. Mais je pense qu'il est préférable de privilégier le traitement de fond, de prendre le temps de bien analyser où notre organisme est plus fragile plutôt que de prendre un traitement générique."

 Les sportifs peuvent également user de cette thérapie pour se préparer à l'effort. Combattre le stress avant la compétition mais aussi optimiser les capacités d'un organisme qui se doit d'être au top de sa forme : telles sont les missions de l'homéopathie auprès des sportifs. Elle peut également agir après l'effort, pour mieux récupérer. Elle est notamment appréciée du fait qu'elle ne présente aucun risque d'être confondue avec un éventuel dopage.

Sommaire