Passez au travers des épidémies de l'hiver Se soigner au naturel

Malgré toutes vos précautions, vous n'êtes pas parvenu à éviter ce rhume ou cette fichue grippe qui a cloué les trois-quarts du bureau au lit. Qu'à cela ne tienne ! Vous allez vous soigner, histoire de ne pas laisser la fièvre et la douleur vous terrasser. Ne perdez pas de vue que dans ce type de maladie, on soigne beaucoup plus les symptômes que la cause elle-même : votre système immunitaire se charge généralement de vous débarrasser du microbe encombrant en quelques jours.

Pour passer cette période le moins péniblement possible sans pour autant vous gaver de médicaments, vous pouvez opter pour une solution naturelle. En voici quelques-unes, à vous de choisir la plus appropriée à votre cas.

 


Deux jours à l'essai


 

 

"Il convient d'abord de bien repérer les tout premiers signes d'alerte, explique le Dr Dervaux. Cela peut être un peu de fièvre ou tout simplement le fait de se moucher. Ce n'est pas très difficile à repérer pour peu qu'on y ait déjà été confronté !" En l'absence de symptômes graves, s'il s'agit pour l'instant d'un simple rhume, d'un mal de gorge ou d'autre chose a priori bénin, vous pouvez tester vos solutions pendant 48 h. Si au terme de ces deux jours il n'y a aucune amélioration ou, pire, si vous souffrez plus, il va vous falloir consulter un médecin.

 Les oligo-éléments peuvent vous aider à passer ce cap difficile.

- Le bismute est en général recommandé pour traiter les maux de gorge. On le trouve en pharmacie, généralement sous la forme d'ampoules à boire.

- L'argent constitue un très bon antiseptique. Il peut par exemple être utilisé pour laver les fosses nasales.

- Le cuivre est un anti-inflammatoire, il peut aider à soulager la douleur. Il est généralement vendu sous forme de comprimés ou d'ampoules.

Ces oligo-éléments sont en vente libre chez le pharmacien, à des prix très abordables.

 Autre solution : la phytothérapie.

Beaucoup de plantes possèdent des propriétés antiseptiques respiratoires très intéressantes.

- Vous pouvez ainsi essayer la teinture mère de citron, de thym ou d'eucalyptus.

- Le niaouli est une autre plante antiseptique très efficace. Elle est disponible en sirop, en suppositoires ou en huile essentielle.

- L'huile essentielle de térébenthine, débarrassée de ses produits toxiques,, est également très réputée.

- Sans oublier le célèbre camphre qui permet lui aussi de désinfecter.

 L'homéopathie, mentionnée dans les traitements préventifs, peut également être utilisée en curatif, à plus forte dose. Là aussi, demandez conseil à votre médecin homéopathe.

 

 

Sommaire