Le sommeil en 10 réponses La somnolence cache toujours un trouble du sommeil

si vous vous endormez pendant la journée, parlez-en à votre médecin.
Si vous vous endormez pendant la journée, parlez-en à votre médecin. © Sergey Peterman-Fotolia

Vrai et faux. On distingue deux cas : les personnes qui ont envie de dormir pendant la journée mais qui arrivent à résister à l'endormissement et celles qui n'y arrivent pas, qui plus est dans des situations qui nécessitent justement d'être très éveillé. Au volant d'une voiture par exemple.

"Dans le premier cas, ces envies de dormir sont souvent liées à une mauvaise hygiène de sommeil. Par exemple, une dette chronique de sommeil qui s'installe progressivement à force de ne pas avoir son quota sur plusieurs nuits", explique le Pr Paquereau. C'est le cas par exemple des étudiants, des jeunes parents ou de personnes qui travaillent trop. A ce moment là, la sieste courte est une bonne solution pour compenser ce manque de sommeil.

Les étudiants, les jeunes parents ou les personnes qui travaillent trop manquent le plus de sommeil.

Dans le second cas, les endormissements en journée sont révélateurs d'un sommeil de mauvaise qualité, déstructuré, avec des difficultés d'endormissement. Les personnes se sentent fatiguées et ne se rendent pas toujours compte qu'elles sont somnolentes. On parle de somnolence diurne excessive. C'est le cas par exemple chez les insomniaques. Enfin, "certaines pathologies très rares comme la narcolepsie sont responsables d'endormissements incontrôlés pendant la journée", ajoute le Pr Paquereau.

 Quoi qu'il en soit, lorsqu'on ressent des envies irrépressibles de s'endormir pendant la journée, il convient de consulter son médecin.

Sommaire