Bruits : quels effets sur la santé ? Se protéger des bruits au travail

Bien sûr, selon son métier s'éloigner du bruit peut signifier ne pas travailler comme par exemple sur un chantier ou en boîte de nuit. Dans ces cas-là, une protection est indispensable.

Un casque ou des bouchons d'oreilles sont le minimum lorsque vous êtes sur votre lieu de travail. Sachez que selon le volume sonore auquel vous êtes soumis, votre employeur peut avoir l'obligation de vous fournir des protections individuelles. Si le volume est très élevé il est même obligé de s'assurer que vous les portez, il en va de sa responsabilité.

Il est néanmoins indispensable de faire des pauses pendant lesquelles vos oreilles seront au repos et l'organisme pourra récupérer. Le bruit permanent a une influence très néfaste sur le corps, mais aussi sur l'attention. Le risque d'accident du travail dû au bruit est important et à prendre en considération.

Seule la surveillance de l'audition par le médecin du travail permet de détecter la sensibilité d'une personne au bruit et de faire les bilans des pertes auditives. De plus, la surdité peut être reconnue comme maladie professionnelle (voir partie "surdité").

Sommaire