Bruits : quels effets sur la santé ? Perturbations du sommeil et risques d'accident

Le bruit pendant le travail a des conséquences ultérieures sur le sommeil et notamment sa qualité.

On observe chez les employés soumis à de nombreux bruits sur leur lieu de travail une réduction du nombre et de la durée de leurs cycles de sommeil.

Aussi, les bruits nocturnes (ventilation, circulation, ronflements) ont des conséquences importantes sur le sommeil :

 modifications de la durée des stades du sommeil,

 accélération de la fréquence cardiaque,

 mouvements du corps et changements de position,

 augmentation du temps d'endormissement, de l'éveil et des difficultés à se rendormir.

Le bruit pendant le sommeil, tout comme celui subit pendant le travail, interfère avec la fonction "récupératrice" du sommeil.

Le bruit est aussi considéré comme un facteur potentiel de risques d'accidents ou au moins un facteur favorisant l'erreur humaine, pour plusieurs raisons :

 il exerce un effet de masque sur les signaux d'alarme,

 il perturbe la communication et peut notamment masquer les messages avertisseurs de danger,

 il entraîne une diminution des facultés d'apprentissage,

 enfin le bruit détourne l'attention et réduit la capacité attentionnelle.

Sommaire