Bruits : quels effets sur la santé ? Le point sur quelques idées reçues

On peut faire du bruit jusqu'à 22 h.

Faux. Ni avant 22 h, ni après d'ailleurs. Les tapages diurne et nocturne sont tous les deux interdits par la loi et vous exposent à des amendes. Cependant, dans le cas de la vie en appartement, la limite de 22 h est plutôt une tolérance admise, mais surtout pas un droit à revendiquer !

On a le droit de faire une soirée "bruyante" par mois.

Faux. Aucune loi n'existe à ce sujet, c'est un mythe ! Il convient alors de consulter le règlement intérieur de votre immeuble et de prendre vos précautions vis-à-vis des voisins. Vous pouvez par exemple les prévenir une semaine avant, rappeler la veille par une note près de l'ascenseur, et pourquoi pas décider ensemble d'un horaire de fin de soirée. Il faut savoir que l'amende pour tapage nocturne s'élève à 450 €, sans compter les dommages et intérêts et la confiscation de l'objet du délit sonore (télévision, chaîne hi-fi).

Je peux tondre ma pelouse le dimanche si je veux.

Vrai/Faux. La réglementation des horaires de jardinage est différente d'une ville à l'autre. Il faut vérifier l'arrêté préfectoral applicable dans votre ville auprès de votre mairie ou de la préfecture. Les arrêtés préfectoraux fixent généralement les horaires de 10-12 h pour les dimanches et jours fériés, mais ce n'est pas toujours le cas.

Il existe des traitements pour soigner les surdités professionnelles.

Faux. La surdité professionnelle est insidieuse, irréversible et les prothèses auditives sont d'une efficacité limitée pour traiter cette maladie. La seule "solution" passe par la prévention, et donc par la réduction de l'exposition aux bruits afin de diminuer les risques d'atteintes auditives.

Sommaire