Bruits : quels effets sur la santé ? Dr Venail : "Consultez systématiquement en cas d'acouphènes"

Le Docteur Frédéric Venail est oto-rhino-laryngologue à Montpellier et chercheur à l'Inserm, au CH Gui de Chauliac.

Quels signes doivent alerter quant à une possible perte d'audition ?

"Il faut être vigilant aux réflexions des autres"

Frédéric Venail : Les signes indirects qui doivent faire suspecter un problème sont par exemple le besoin d'augmenter le son de la télé ou de la radio devant l'incompréhension de ses proches qui trouvent le volume suffisant. Il faut être vigilant aux réflexions des autres qui ne sont pas anodines.

Les signes que l'on remarque soi-même peuvent être des problèmes d'écoute et de suivi des conversations dans les ambiances bruyantes, avec nécessité de faire répéter, comme au restaurant.

Les problèmes d'audition sont indolores donc il faut être attentif car aucune douleur ne nous signalera une baisse.

Comment bien protéger ses oreilles ? Quelle protection est la plus efficace ?

Selon le niveau d'exposition, il faut avoir recours aux bouchons en mousse qui protègent faiblement (15-20 db), mais c'est mieux que rien.

"En boîte de nuit, il est conseillé de faire une pause auditive toutes les 30-35 minutes"

Les casques anti-bruits sont aussi efficaces et souvent moins difficiles à mettre et à supporter que les bouchons.

Le port de protections auditives peut être problématique dans des professions où l'utilisation de l'audition est primordiale, comme chez les musiciens professionnels. Cependant des solutions existent et il est possible de mouler des bouchons sur le conduit de l'oreille avec ajout de filtres adaptés protégeant contre les sons nocifs sans altérer complètement la perception auditive.

Il est important de ne pas s'exposer aux bruits s'ils sont douloureux ou désagréables, il faut s'en éloigner tout de suite. En boîte de nuit, il est conseillé de faire une "pause auditive" toutes les 30-35 minutes afin de diminuer les séquelles liées au bruit.

Que faire lorsqu'on a des acouphènes ? Doit-on systématiquement consulter ?

Oui ! Si c'est lié à l'oreille interne et si cela dure depuis plusieurs mois. Comme ils sont souvent irréversibles, on ne pourra pas les guérir, mais dans tous les cas on s'efforcera d'améliorer leur tolérance en favorisant un phénomène "d'habituation". Par contre, si c'est lié à des problèmes médicaux, alors cela peut être guérissable, donc une consultation est indispensable, au moins pour en déterminer la cause.

Il faut savoir que le stress et l'anxiété augmentent les acouphènes, il faut donc favoriser les relâchements et éviter de focaliser son attention sur l'acouphène pour ne pas l'aggraver.

Sommaire