Bruits : quels effets sur la santé ? A la maison : équipez-vous en silence

l'isolation des fenêtres permet de réduire l'entrée des bruits extérieurs.
L'isolation des fenêtres permet de réduire l'entrée des bruits extérieurs. © Sylvie Thenard - Fotolia.com

Nous sommes cernés par les bruits. On l'a vu, les bruits, forts ou non, ont des effets directs sur notre organisme. Les cellules permettant l'écoute sont uniques et leur perte irréversible. Il est important de limiter les bruits à la fois pour votre santé, mais aussi pour celle de vos enfants, ou même de vos voisins.

Vous devez donc vous protéger des bruits qui peuvent entrer chez vous, mais aussi de ceux qui pourraient en sortir et donc gêner les autres. Retenez bien cette devise : "Moins on fait de bruit, mieux on s'entend !"

Lorsqu'on vit en appartement, il faut toujours garder à l'esprit que le plancher est le plafond du voisin. Toute modification du revêtement de sol (changement de moquette pour du parquet par exemple) doit être autorisée par le syndic et l'architecte de l'immeuble. Par exemple, on ne peut pas poser un nouveau sol si l'isolation phonique est inférieure à celle d'origine.

L'isolation des murs par exemple passe par des revêtements à poser avant de peindre les cloisons (mousse acoustique) qui diminueront la perception des bruits venant de l'extérieur, mais empêcheront aussi aux bruits de sortir.

Les fenêtres doivent être étanches de manière à ne pas laisser d'air passer entre l'extérieur et l'intérieur car si l'air ne passe pas, le bruit non plus.

Sommaire