Le diagnostic sérologique de la syphilis

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible qui peut être dépistée grâce à une analyse sanguine. Quand faut-il la demander et comment comprendre son résultat ? Réponses.

Le diagnostic sérologique de la syphilis
© JPC_PROD_Fotolia

Qu'est-ce que la syphilis ?

La syphilis fait partie des maladies sexuellement transmissibles. La bactérie en cause dans cette infection est appelée tréponème pale. En dehors des rapports sexuels, celle-ci peut être transmise de la mère à l'enfant (syphilis congénitale) durant la grossesse.

La syphilis évolue en trois stades, les symptômes de la maladie apparaissant généralement trois semaines après la contamination. Des lésions de la peau et des muqueuses (ulcérations au pénis, au vagin ou à l'anus) et l'inflammation du ganglion lymphatique sont les signes les plus communs de la maladie.

Non traitée, la syphilis peut entraîner de graves complications.

Dans quelles circonstances une analyse de sang est-elle prescrite ?

En présence de certains symptômes (lésion de la peau et des muqueuses), le médecin peut prescrire un diagnostic sérologique (par prise de sang), afin de mettre en évidence une éventuelle infection par le tréponème pale, et dans ce cas, déterminer le stade de la syphilis.

Quelles sont les valeurs normales du diagnostic sérologique ?

Les tests biologiques les plus utilisés sont le VDRL (Venereal Disease Research Laboratory ) et le TPHA (Treponema Pallidum Haemagglutination Assay).

Les résultats négatifs aux tests indiquent l'absence de la bactérie tréponème pale, ou sont le signe d'une guérison récente.

Quelles sont les valeurs anormales de la sérologie ?

Un VDRL positif et un TPHA positif signale une syphilis non traitée.
Un VRDL positif et un TPHA négatif signale soit une syphilis au stade primaire, soit un "faux diagnostic" de la syphilis (faux positif du VDRL). 

Les résultats peuvent également varier selon la technique utilisée par le laboratoire. 

Que vos résultats se situent dans la normale ou non, veillez à consulter dans les jours qui suivent votre médecin traitant. 

Pour en savoir plus sur la syphilis, consultez la fiche sur santé-médecine.