Diagnostic biologique de la salmonellose

La salmonellose est une infection bactérienne provoquant de la diarrhée, des crampes abdominales et de la fièvre. La plupart des personnes récupère sans traitement mais parfois, une hospitalisation s'avère nécessaire.

Diagnostic biologique de la salmonellose
© JPC_PROD_Fotolia

Qu'est-ce que la salmonellose ?

La salmonellose est une infection bactérienne causée par des bactéries pathogènes qui colonisent l'intestin (entérobactéries). La contamination se fait par ingestion d'aliments souillés par des excréments (ex : volaille, légumes).
Les salmonelloses appartiennent à deux groupes et leur classification dépend des symptômes exprimés : gastro-entérites d'une part, et fièvres typhoïde et paratyphoïdes d'autre part.

Les symptômes les plus fréquents (ex : diarrhée, fièvre et crampes abdominales) apparaissent 12 à 48 heures après l'infection.

Dans quels cas un diagnostic biologique est-il prescrit ?

Un diagnostic biologique est généralement prescrit chez les patients présentant des symptômes évoquant une infection par les salmonelles.

Quels sont les marqueurs biologiques de la salmonellose ?

Une sérologie (par prélèvement sanguin) est prescrite dans le cadre d'une salmonellose de type typhoïde ou paratyphoïde. La recherche de certains anticorps (de types 0 et H) permet de déduire si l'infection par salmonelles est récente ou plus ancienne, ou bien de mettre hors de cause cette pathologie dans la démarche diagnostique.

La coproculture est la méthode la plus efficace pour diagnostiquer les salmonelloses de type "gastro-entérite".

Les résultats peuvent également varier selon la technique utilisée par le laboratoire. 

Que vos résultats se situent dans la normale ou non, veillez à consulter dans les jours qui suivent votre médecin traitant. 

Pour en savoir plus sur les salmonelloses, consultez la fiche sur santé-médecine.