Diabète : le dépistage, un geste simple Une simple prescription médicale

une simple prescription suffit pour faire un dépistage du diabète.
Une simple prescription suffit pour faire un dépistage du diabète. © iStockphoto-Thinkstock

Quand se faire dépister ? Les recommandations actuelles préconisent de renouveler le dépistage du diabète de type 2 tous les 3 ans chez les personnes à risque.

Comment se faire dépister ? Tout simplement en consultant son médecin traitant afin qu'il prescrive une analyse de sang. Pour 80 % des personnes interrogées dans le cadre de l'enquête Ifop, leur diabète a été découvert à la suite d'un dépistage prescrit par leur médecin. En revanche, la médecine du travail ne semble pas être un moyen efficace de dépister le diabète (7 % des personnes interrogées).

Le diabète de type 2 est défini par une hyperglycémie permanente : glycémie à jeun > 1,26 g / L. Il s'agit donc de mesurer le taux de sucre dans le sang, à l'aide d'une simple prise de sang, lorsqu'on a le ventre vide.

Pré-diabète ou diabète ?

En temps normal, l'insuline dégrade le sucre présent en trop grande quantité dans le sang. Mais parfois, l'insuline fonctionne mal ou est produite en quantité insuffisante par le pancréas : c'est le diabète. Selon le taux de sucre dans le sang à jeun, on parlera d'hyperglycémie modérée (entre 1,10 g/L et 1,25 g/L), d'intolérance au glucose ou pré-diabète (lorsqu'on approche des 1,26 g/L) ou de diabète (dès que l'on franchit ce seuil).

Cependant les chiffres doivent être considérés avec prudence. Apportez vos analyses à votre médecin pour qu'il puisse les analyser et vous conseiller.

Sommaire