Mon programme santé pour l'hiver Je fume moins (voire pas du tout)

le tabac contribue à diminuer les défenses immunitaires.
Le tabac contribue à diminuer les défenses immunitaires. © SAWImedia S. Willnow - Fotolia.com

Déjà, fumer avec des gants, c'est tout de suite moins pratique ! Et non, ce n'est pas la fumée de votre cigarette qui va vous réchauffer, bien au contraire ! Le tabac compromet en effet la microcirculation sanguine, notamment au niveau des extrémités du corps et augmente ainsi le risque de gelures.

De plus, l'hiver, on a souvent des petits rhumes, voire des mauvaises bronchites. Or le tabac est très nocif pour les poumons et les voies respiratoires à cause des goudrons et irritants qu'il contient. Vous risquez donc d'avoir encore plus mal à la gorge !

Et puis, le tabac contribue à diminuer l'oxygénation du corps et à détruire la vitamine C. Tout cela contribue à appauvrir nos défenses immunitaires.

Enfin, janvier c'est le moment des bonnes résolutions alors pourquoi pas arrêter de fumer cette année ?

A savoir : plus on fume, plus on risque de développer une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BCPO). A l'inverse, l'arrêt complet du tabac permet de regagner ce qui a été perdu et arrête l'évolution de la maladie. Les symptômes liés à la bronchite chronique, c'est-à-dire la toux et l'expectoration, régressent. Parlez-en à votre médecin traitant.

Sommaire