La fièvre dans tous ses états A quoi est-ce dû ?

Le paludisme, une simple grippe, une infection urinaire... Les causes de la fièvre sont potentiellement très nombreuses. Mais alors comment savoir d'où elle provient ?

En général, la fièvre a toujours une cause évidente qui est souvent, mais pas toujours, une infection (comme une grippe, une pneumopathie ou une infection urinaire par exemple). Ce diagnostic est souvent facilement posé grâce à un bref historique, un examen clinique et parfois, quelques examens simples comme une radiographie pulmonaire et des examens urinaires. Parfois, hélas, les choses ne sont pas si simples et la cause de la fièvre reste indétectable.

Ainsi, si la fièvre persiste pendant plusieurs jours sans raison évidente, des recherches plus précises sont nécessaires. Les causes possibles sont infiniment nombreuses. Chez l'adulte, la réponse peut se trouver au niveau des infections donc, mais aussi des maladies provoquées par une réaction des anticorps contre les propres tissus du patient (également appelées maladies auto-immunes) et les cancers non identifiés (essentiellement les leucémies et les lymphomes).

Pour déterminer la cause exacte, le médecin, en plus de l'interrogatoire et de l'examen clinique normalement pratiqués, s'attache à savoir si le patient a voyagé récemment (de nombreuses infections sont localisées dans des régions bien spécifiques), s'il a été en contact avec certains matériaux et/ou animaux, s'il a été exposé à des infections, s'il suit un traitement ou s'il est atteint d'une autre maladie. Bref, il dresse un inventaire de toutes les causes éventuelles pouvant expliquer la fièvre. Au besoin, il réalisera des examens  sanguins et des autres liquides biologiques pour poser un diagnostic avec certitude.

Il peut pratiquer d'autres examens du sang pour détecter la présence d'anticorps spécifiquement dirigés contre certains micro-organismes. Une augmentation des globules blancs est habituellement un signe d'infection.

Lorsque la température persiste pendant plusieurs semaines à plus de 38,3°C et que des recherches approfondies n'ont pas réussi à apporter d'éléments pour déterminer l'origine de la fièvre, on parle alors de fièvre inexpliquée.

 

Sommaire