Comprendre et respecter nos horloges internes Comment remettre les pendules à l'heure ?

C

Pour éviter bien des désagréments, mieux vaut donc faire tout ce qui est en votre pouvoir pour vous remettre en phase avec vos rythmes naturels. Seules l'hygiène et les habitudes de vie peuvent changer quelque chose, même si cela peut prendre un certain temps.

 Pratiquer une activité physique quotidienne aide à se réguler, bien que l'on ne sache pas encore très bien expliquer comment cela fonctionne. Dans son ouvrage "Nos horloges biologiques sont-elles à l'heure", le Dr Reinberg recommande de 30 à 90 minutes de sport par jour. N'importe quel sport fait l'affaire, cela peut même être de la marche à pied, du moment qu'on se dépense. Mieux vaut choisir une activité qui peut se pratiquer seul, qui ne nécessite pas d'infrastructure particulière et qui plaît, l'idéal étant de faire un peu de sport tous les jours. S'il vous faut faire 12 km pour aller à la salle de fitness ou motiver toute une équipe de football chaque jour... Ca risque de devenir compliqué.

N'importe quel moment de la journée fera l'affaire, même si le matin semble être la période la plus indiquée. En revanche, mieux vaut éviter de faire du sport le soir. L'activité physique a tendance à réveiller l'organisme et vous risquez des problèmes d'endormissement.

 Autre solution toute simple : exposez-vous à la lumière du jour. "Ca semble évident et pourtant, ce n'est pas du tout dans nos habitudes, regrette Alain Reinberg. Une étude menée à San Diego, en Californie, contrée pourtant particulièrement gâtée niveau météo, a montré que les habitants étaient exposés en moyenne 7 minutes par jour à la lumière naturelle. C'est bien insuffisant." Sortez donc prendre l'air. Même lorsqu'il fait gris, la lumière du jour est de toute façon plus intense que celle de votre lampadaire. Pour les cas "graves", on peut avoir recours à la luminothérapie, qui consiste à s'exposer chaque jour à une lampe de luminosité intense, pour compenser le manque de lumière. Elle est utilisée, par exemple, dans le cas de la dépression saisonnière. Mais pour remettre les pendules à l'heure, le Dr Reinberg estime qu'il n'est pas nécessaire, la plupart du temps, d'en arriver là.

 Lorsque c'est possible, il faut également dormir aussi longtemps que notre organisme en a besoin. Cette durée nécessaire de sommeil est facilement mesurable en vacances, lorsque l'on n'a pas la contrainte du travail.

 Faire des repas réguliers, en mangeant plus léger le soir qu'à midi est bon pour la santé d'une manière générale. Mais contrairement à une idée reçue, il semblerait que cela n'ait à peu près pas d'influence sur le fonctionnement de nos rythmes circadiens.

 

Sommaire