Comment rester zen en voiture Des petits trucs pour éviter la montée de stress

 

Les mieux placés pour trouver des petits trucs anti-stress en voiture, ce sont encore les conducteurs, non ? Au fil des années et des galères, certains ont trouvé une ou plusieurs méthodes qui leur permettent de relativiser pour rester d'un calme olympien devant les 12 km de bouchons du retour de vacances. Petite revue d'idées.

Le très British Paul Wilson, conducteur émérite, auteur du "Petit livre du calme en voiture" et directeur du Centre du calme à Sydney, un vrai zen quoi, nous livre dans son ouvrage quelques réflexions non dénuées de bon sens. Voici quelques morceaux choisis.

"Savoir se contrôler : la plupart des tensions et des frustrations de l'existence ont une même origine, le désir d'exercer un contrôle sur ce qui, précisément, échappe à tout contrôle, à savoir les autres conducteurs, les feux rouges, les files de camions et de voitures. Ce que vous pouvez contrôler, en revanche, c'est votre façon de conduire ? Concentrez-vous sur ce point et notez l'évolution positive de vos sensations."

 

Pomme et bouteille d'eau

Un peu plus loin : " Vous économiserez de l'essence tout en vous épargnant bien des frustrations si vous planifiez à l'avance vos déplacements. Consacrer quelques minutes à repérer le meilleur itinéraire peut vous amener à vous arrêter et à redémarrer moins souvent, à perdre moins de temps et à rendre votre trajet plus paisible et plus agréable. "

 

Un conseil nutrition : "La nourriture joue un grand rôle sur nos sensations. Les aliments sucrés ou trop salés (la plupart des aliments conditionnés et vendus en sachets) stimulent le système nerveux et contribuent au stress. Au contraire, les aliments naturels comme les fruits frais ou secs (noix, noisettes, etc.) et les légumes favoriseront votre bien-être." Et dans le même style : "L'inconvénient avec des stimulants tels que bonbons, café et sodas, c'est que le coup de fouet qu'ils vous donnent se termine toujours par un "coup de pompe" : au regain d'énergie fait suite la léthargie. En ayant toujours une bouteille d'eau sous la main dans votre voiture, vous éliminerez les envies suscitées par ces substances."

Et une dernière pour la route, à l'intention de ceux qui n'ont pas un boss tyrannique qui les attend, chronomètre en main : "C'est lorsque vous croyez avoir du temps devant vous que votre conduite est la plus fluide. Si vous partez en vous disant que le trajet risque de prendre plus de temps que prévu, vous avez déjà la tête pleine de pensées négatives. Apprenez à vous débarrasser de cette obsession du temps créée de toutes pièces et poursuivez votre route."

Solutions de lecteurs

Un peu trop abstrait pour vous tout ça ? Les lecteurs nous livrent quant à eux des méthodes beaucoup plus pragmatiques. Voici un petit florilège, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux.

Bernard : "Je me suis acheté une voiture qui ne fait pas vroum vroum... Et ma vie a changé, mon père l'a essayée... Et s'en est acheté une, ma soeur aussi. C'est une épidémie !"

Geneviève : "J'écoute de la musique."
 

Didier : "Je me calme très vite en conduisant souplement et sans en faire tout un plat. Rester courtois avec les autres automobilistes, ne pas hésiter à laisser passer un piéton aux passages, m'arrêter au feu orange..."

Sommaire