5 conseils pour les grandes balades d'été Rien que de l'eau, de l'eau, toujours de l'eau

 

Avec un peu de chance, votre randonnée se déroulera sous un soleil éclatant. Il sera donc d'autant plus important d'avoir prévu de bonnes réserves en eau. Hé oui, ça pèse lourd dans le sac à dos, mais c'est indispensable, si vous ne voulez pas finir complètement déshydraté, sur un brancard.

En temps normal, les autorités sanitaires recommandent de boire environ 1,5 L d'eau par jour. Entre l'effort physique et la chaleur, il faut donc prévoir bien plus. En effet, lorsque le corps produit des efforts physiques, il "chauffe". Pour éviter que la température interne n'augmente, un système de régulation se met en place, qui consiste à évacuer la chaleur via la transpiration. Les gouttes de sueur, produits de cette transpiration, ne sont rien d'autre que de l'eau. C'est pourquoi, lors d'un effort sportif, on perd plusieurs litres d'eau. D'accord, c'est valorisant sur la balance mais le corps, constitué d'eau pour l'essentiel, a besoin de ce liquide pour fonctionner. Les conséquences peuvent être graves :

  Maux de tête.

  Crampes.

  Augmentation du rythme cardiaque.

  Augmentation de la température interne avec risques de lésion.

Bref, partir à l'assaut des montagnes des Alpes sans eau, c'est le coup de chaleur quasi-assuré. Sans compter que vous risquez de mettre plus de temps pour finir la balade.

 
Des points d'eau

  Selon l'intensité de la marche, les spécialistes recommandent entre 0,5 L et 1,5 L par heure.

  Au-delà de trois heures d'activité physique, vous pouvez opter pour des boissons enrichies en glucides et en sels minéraux, pour compenser les pertes liées à la sudation. Vous les trouverez dans les magasins dédiés aux équipements sportifs.

  N'attendez surtout pas d'avoir soif pour boire. Quand cette sensation se manifeste c'est que vous êtes déjà déshydraté.

  Précisons-le tout de même, bien que vous vous en doutiez certainement : non, l'alcool n'étanche pas la soif. Au contraire, il risque de limiter vos performances. Inutile donc, et même déconseillé, de glisser votre petite fiole d'eau de vie dans le sac à dos.

 

Vous avez prévu de randonner pendant toute la journée et vous avez calculé qu'il vous faudra six litres d'eau, au bas mot : un peu lourd à porter non ? Pas de panique ! A moins que vous ne décidiez de faire du "hors-piste", beaucoup d'itinéraires de promenade ou de randonnée comportent des points d'eau où vous pourrez remplir votre récipient. Un conseil : optez pour une gourde isotherme plutôt que pour une simple bouteille en plastique. Elle présente un double avantage : elle est réellement étanche et conservera une température fraîche à votre breuvage, qui n'aura pas goût de plastique fondu au bout de quelques heures. 

 

Sommaire