Haïti : la France envoie une mission médicale d'urgence

Alors que l'épidémie de choléra a déjà fait plus de 250 morts et nécessité l'hospitalisation de plus de 3 000 personnes, la France vient d'annoncer qu'elle enverrait, au départ des Antilles, du renfort en termes médicaux.

Les équipes françaises se coordonneront avec l'aide humanitaire internationale déjà présente sur place et les autorités locales.

L'épidémie de choléra s'est déclenchée il y a quelques jours dans le nord de l'île, ravagée en janvier dernier par un séisme, qui a fait plus de 250 000 morts et laissé des millions de sans-abris, vivant dans des conditions de précarité extrême. Quelques cas ont été recensés à Port-au-Prince mais il s'agirait de malades qui avaient séjourné dans le nord et non pas d'une extension de l'épidémie à la capitale, qui compte 1,3 millions de personnes vivant dans des camps.

Le choléra est une infection bactérienne qui se répand lorsque les conditions sanitaires sont mauvaises. C'est le manque d'eau potable qui est ici en cause. Il peut tuer en quelques heures, par déshydratation mais, pris à temps, il se soigne bien dans la plupart des cas, grâce à des sels de réhydratation ou des solutés à base d'eau, de sel et de sucre. On peut y associer un antibiotique si nécessaire.