Automédication : 5 petits maux à soigner tout seul Que faire quand... On a mal au ventre ?

mal au ventre ? essayez la bouillotte bien chaude, à moins que vous soyez
Mal au ventre ? Essayez la bouillotte bien chaude, à moins que vous soyez également ballonné. © Gabriel Blaj - Fotolia

Grand classique que le mal de ventre digestif ! Souvent invoqué pour ne pas aller à l'école, subi avec résignation en période d'épidémie de gastro ou après les fêtes... Il peut être aussi banal que fatal. La prudence est donc de mise.

Quand peut-on s'automédiquer ? Quand consulter ?

"Avec le mal de ventre, il faut être très prudent, conseille le Dr Etienne. Un mal de ventre isolé, sous forme de crampes abdominale ou de brûlures d'estomac peut se soigner par automédication. Mais il faut être attentif à d'autres signes, qui pourraient dénoter une pathologie plus grave."
Parmi ces signes, il faut consulter si :
- La douleur est très violente et apparaît de façon brutale.
- Aucune position ne soulage.
- Pour les femmes, si la douleur se situe dans le bas ventre et que vous avez noté un retard de règles ou si les maux de ventre sont accompagnés de saignements qui ne sont a priori pas les règles.
- Pour les enfants, il convient d'être très prudent, mieux vaut consulter un médecin, surtout si les douleurs sont cycliques. Elles pourraient être caractéristiques d'une invagination intestinale.

Quels médicaments prendre ?

- Des antispasmodiques du type Spasfon ®. Comme leur nom l'indique, ils sont destinés à soigner les douleurs qui surgissent sous forme de spasmes.
- Des pansements gastriques tels que Maalox ® pour les douleurs d'estomac (brûlures).
- Des antalgiques, ibuprofène ou paracétamol.

Quelle posologie ?

- Spasfon ® : deux lyophilisats 1 à 3 fois par jour (1 lyophilisat 2 fois par jour chez l'enfant).
- Maalox ® : pour adultes, en comprimés ou en sachet, 1 à 2 par prise, jusqu'à six fois par jour.
- Ibuprofène, maximum 1 200 mg par jour (non recommandé pour les enfants) ; paracétamol, maximum 3 g par jour.

Des astuces ?

- La bouillote bien chaude contre le ventre peut aider. "La douche ou le bain chauds soulagent également, note Loïc Etienne, pour peu que l'on ne soit pas ballonné. Sinon, cela risque d'accentuer le ballonnement."
- Pour les brûlures d'estomac : tisane anisée ou à base de cardamone ou de cannelle peuvent réduire les risques.
- L'huile essentielle de menthe poivrée est quant à elle connue pour atténuer les spasmes.
- Le bicarbonate de soude dilué dans un grand verre d'eau est réputé efficace contre les ballonnements.

Et si ça continue ?

Au-delà de 24 h, allez rendre visite à votre médecin pour identifier la cause de votre mal de ventre.

Médicament / Automédication