"Quels sont les symptômes de l'hyperventilation ?"

L'augmentation de la fréquence respiratoire caractérise l'hyperventilation. Elle peut se produire à la suite d'une contrariété ou être le signe d'une pathologie comme l'asthme ou l'anémie.

La question de Claude :

"J'aimerais savoir quels sont les symptômes de l'hyperventilation et si c'est un trouble fréquent ?"

 

La réponse du Dr Daniel Gloaguen :

daniel gloaguen
Daniel Gloaguen est médecin généraliste. © Daniel Gloaguen

L'hyperventilation n'est pas une maladie en soi mais un symptôme. Elle se définit par une augmentation de la fréquence respiratoire. Rappelons que l'adulte inspire en moyenne 12 à 16 fois par minute. Hyperventiler, de façon volontaire ou non, peut s'accompagner de troubles physiologiques dangereux.

On observe une hyperventilation dans de nombreuses situations ou pathologies telles que :

  L'anémie (on respire plus vite pour compenser le manque d'hémoglobine responsable d'un apport diminué en oxygène).

 L'asthme et de nombreuses autres pathologies pulmonaires.

 L'hyperthyroïdie.

 La fièvre.

 L'abus d'aspirine.

L'hyperventilation est aussi l'un des signes de la crise de tétanie (spasmophilie) ou "syndrome d'hyperventilation anxieuse". Bénigne, elle se produit souvent en public à la suite d'une contrariété. Elle se manifeste alors par :

 Une sensation de malaise ou de fatigue intense.

 Des fourmis et des contractures dans les extrémités des membres qui deviennent moites.

 Des palpitations.

 Parfois une sensation de mort imminente.

 Une douleur thoracique.

 Une angoisse extrême.

 

Et aussi :

Toutes les réponses des médecins : Lire