Douleur : comment se soigner naturellement ?

Vous êtes victime de mal de dos, crampes intestinales ou migraines ? En attendant de consulter et plutôt que de prendre les mauvais médicaments, optez pour la médecine douce. Le naturopathe Olivier Panisset nous livre ses astuces.

Douleur : comment se soigner naturellement ?
© 123RF/Dean Drobot

Il y a ceux qui n'ont jamais mal nulle part. Et ceux qui ont toujours quelque chose de travers. Plutôt que de s'automédicamenter en permanence et de potentiellement se tromper, il existe mille et unes astuces naturelles pour soulager la douleur au quotidien : les fameux remèdes de grand-mères qu'on se refile de génération en génération et les conseils avisés du naturopathe Olivier Panisset.

Douleurs au ventre ?

La bouillotte chaude décrispe et soulage les douleurs locales de l'abdomen, mais les plantes permettent d'aller plus loin. Le naturopathe explique : "L'huile essentielle de basilic et de menthe poivrée peuvent être appliquées localement sur le ventre. Elles ont des propriétés antalgiques." Et contre les nausées ? La menthe poivrée est l'essence idéale pour résoudre ce type de douleur au ventre. Si vous souffrez de crises d'acidité de l'estomac, plusieurs options naturelles existent ! "Le lithothamne, algue blanche, est très efficace contre les brûlures d'estomac, il rétablit le PH." Le citron peut aider aussi, car contrairement à l'impression que donne son goût, il a un PH neutre utile aux estomacs saturés en acidité. "Mais à n'utiliser que si vous n'avez pas de reflux gastrique" précise le médecin. Pour des douleurs intestinales ? "L'alœ vera est parfaite pour faire un pansement dans l'estomac et l'intestin. Idem pour l'argile, que l'on verse dans un peu d'eau. On remue avec une cuiller en bois ou son doigt, pour éviter de casser les particules, et on attend un peu avant de boire", conclut le naturopathe.

Une douleur à la tête ?

Mamie dirait : dans le noir et au lit ! Mais vous pouvez aussi utiliser les vertus des antalgiques naturels comme  l'huile essentielle de menthe poivrée, à appliquer localement sur les tempes, le front et à l'arrière de la nuque. "En appliquant du froid sur la tête et en mettant vos pieds dans l'eau chaude, vous créerez une dérivation sanguine qui soulagera votre migraine", explique Olivier Panisset. Il conseille aussi de bien s'hydrater et de boire deux cuillers de sel d'Himalaya dilué dans de l'eau : "Riche en minéraux, il soulage les maux de tête".

Une douleur à la gorge ?

L'été va laisser sa place à l'automne et avec lui les premiers rhumes et maux de gorge. "Le remède de grand mère miel, thym, citron fonctionne très bien" introduit Olivier Panisset. Mais on a encore mieux ! Le sirop de sapin, à trouver dans les magasins bios. Ou encore, la Rolls Royce du soin des maux de gorge : l'extrait de propolis, avec ses propriétés anti-bactériennes et antalgiques. Il soulage et désinfecte.

Un mal de dos ?

Suite à un choc, on applique du froid pour calmer la douleur au dos : le sachet de petits pois congelés fera l'affaire, mais si vous avez un poche de gel thermothérapie, c'est encore mieux. On évite l'apparition d'un bleu et on limite la douleur. Si c'est chronique, on applique plutôt du chaud, avec une poche de gel thermothérapie chauffée cette fois, ou une ceinture bouillotte. A défaut, on peut même faire chauffer une serviette humide. Le conseil du naturopathe ? "Le curcuma, à ingérer. Concentrée en curcumanoïde, un anti-inflammatoire très puissant, le remède est naturel et efficace." La griffe du diable (ou harpagophytum) à avaler, fonctionne bien aussi contre le mal de dos. Pour les contractures musculaires, on privilégie l'huile de gaulthérie qui aide à se détendre. "Le meilleur remède contre les crampes reste le magnésium, et son application cutanée : l'huile transcutanée de magnésium", conseille Olivier Panisset.

Reste qu'en cas de douleurs persistantes plusieurs jours, il est indispensable de demander conseil en pharmacie et de consulter un médecin en cas de fièvre ou si l'état de santé s'aggrave.

Retour à l'accueil du dossier Spécial douleur