On se fait des infusions toutes douces

Phytothérapie. © Es75 - Fotolia.com
Et pourquoi pas des plantes pour faire face à cette déprime passagère ? En tête des plantes à privilégier : le millepertuis et la bergamote. Cette dernière stimule la fabrication de mélatonine. Quant au millepertuis, cette plante aux cinq pétales jaunes, qui fleurit au début de l’été, elle est reconnue pour ses propriétés antidépressives. Utilisée depuis le Moyen Age pour soigner des troubles neurologiques (anxiété, migraine, irritabilité…), cette plante est prescrite en première intention en Allemagne pour soigner les déprimes légères (donc en dehors des vraies dépressions). On peut consommer le millepertuis en infusion (2 à 4 g de fleurs séchées trois fois par jour), pendant au minimum 6 semaines.