Eviter l'hydrocution

Sous le soleil... © lulu - Fotolia.com

L'hydrocution résulte de l'immersion du corps, trop chaud, dans une eau trop froide. Elle peut provoquer une perte de connaissance et un arrêt respiratoire dans les minutes qui suivent l'entrée dans l'eau. Même les bons nageurs peuvent en faire l'expérience ! 

 Que faire ? En cas d'arrêt cardiaque et respiratoire, pratiquer un massage cardiaque et un bouche-à-bouche. S'il ne s'agit que d'un malaise sans perte de connaissance, il faut réchauffer la victime, la placer en position latérale de sécurité et appeler les secours (15 ou 18).  

 Par prudence... : éviter les situations suivantes surtout après s'être exposé au soleil : les plongeons et baignades dans des eaux très froides (moins de 18°C), des efforts sportifs avant de se baigner, des repas trop arrosé ou trop copieux (qui élèvent la température interne). Mieux vaut alors attendre 3 heures. Enfin, par précaution, il est conseillé d'entrer progressivement dans l'eau et de mouiller la nuque et le visage en premier.