Morsure de vipère : que faire ?

La plupart du temps les vipères ne laissent pas leur venin. © goodluz - Fotolia.com

Inutile de paniquer : dans 20 à 40 % des cas, il n'y a pas d'envenimation, la vipère se contentant de pincer la peau sans la percer. Vous reconnaîtrez la morsure à 2 (tout) petits trous. En cas d'envenimation, un œdème apparaît 15 à 20 minutes après et s'étend progressivement. Le membre touché peut devenir violacé. 

 Que faire ? Désinfecter la plaie avec un antiseptique. Retirer tout ce qui pourrait faire garrot (bracelet, chaussettes, bagues). Appliquer de la glace ou de l'eau glacée pour calmer les douleurs et prendre des antalgiques. Enfin, immobiliser le membre (attelle de fortune, écharpe) et se diriger vers l'hôpital le plus proche en évitant de courir pour ne pas disséminer le venin. Une vaccination contre le tétanos et des antibiotiques peuvent être nécessaires. Ne pas utiliser un sérum anti-venin s'il n'y a pas d'œdème ou d'ecchymose. De fait, il est très allergisant et on le réserve aux fortes envenimations.  

 Par prudence... : veiller à ce que votre enfant ne se balade pas jambes nus dans les broussailles et lui donner un long bâton pour précéder ses pas : les serpents sont peureux !