Les somnifères rendent dépendants ?

Vrai mais... Effectivement, leur consommation excessive expose à un certain nombre de risques (troubles de la mémoire, dépendance). C'est pourquoi, leur prescription doit être limitée : à 4 semaines en cas de troubles du sommeil occasionnels et entre 8 et 12 semaines en cas de troubles du sommeil sévères accompagnés d'anxiété. Par ailleurs, plus ils sont prescrit tôt, mieux c'est. Lorsque les troubles du sommeil sont trop ancrés, c'est plus compliqué car on est conditionné à mal dormir. 
©  Alliance - Fotolia.com