"Consultez dès que les troubles du sommeil apparaissent"

Sur le long terme, la consommation de somnifères n'est pas sans risque pour la santé. © nyul - Fotolia.com

Les Français consomment toujours autant de somnifères alors qu'il ne s'agit pas d'un geste anodin... 
Pr Pallanca : Effectivement, leur consommation expose à un certain nombre de risques bien identifiés comme des troubles de la mémoire et la dépendance.
Leur prescription doit être limitée au maximum et pendant une durée, qui ne doit pas dépasser 2 à 4 semaines. L'idéal, c'est d'en prescrire aux personnes dont les problèmes de sommeil sont récents car le trouble est vite résolu en général. C'est la raison pour laquelle, il est très important de consulter dès que les troubles du sommeil apparaissent. Lorsqu'ils sont trop ancrés, c'est plus compliqué car on est conditionné à mal dormir.

Que conseillez-vous aux personnes qui n'arrivent pas à se sortir de leurs problèmes de sommeil ?
Il faut éviter de perdre encore davantage de temps car plus on attend, plus ce sera long à traiter. Il faut donc se diriger vers un professionnel, spécialiste du sommeil dans l'idéal. Avec son aide, la première étape sera de bien analyser ce qu'il y a derrière ces problèmes d'endormissement. Dans la plupart des cas, on est face à des troubles anxieux et à un stress chronique, liés à des difficultés professionnelles ou personnelles. C'est par là qu'il faut commencer.